Projets et réalisations de l’ARBF - Projet 1


Projet Commission Européenne/AIMF


« Projet de renforcement des capacités des collectivités locales du Burkina Faso et de Côte d’Ivoire dans une logique de dialogue et de construction de la paix par le développement »


Les objectifs de ce projet sont multiples :

  • Contribuer à renforcer les partenariats et le dialogue interculturel Sud-Sud (Burkina Faso-Côte d’Ivoire) afin de consolider la paix et la stabilité régionale ;
  • Contribuer à renforcer les partenariats Nord-Sud ;
  • Contribuer à renforcer le rôle des autorités locales dans le processus de décentralisation et leur reconnaissance comme partenaires des politiques de développement national et régional ;
  • Contribuer à renforcer la gouvernance locale en renforçant les synergies entre autorités locales et acteurs non étatiques, au profit de la réduction de la pauvreté et de la mise en place d’une société inclusive et intégrée.


L’objectif spécifique étant de renforcer les capacités (compétences internes et mise en réseau) des autorités locales du Burkina Faso et de Côte d’Ivoire et leurs capacités à défendre leurs intérêts, afin de leur permettre : (i) d’exercer efficacement et de manière innovante leur mandat dans un contexte de décentralisation ; (ii) de monter et gérer des projets de développement au profit de la réduction de la pauvreté ; et (iii) de soutenir la consolidation de la paix et le dialogue mutuel entre les deux pays.


Financement  : Commission Européenne.
Durée  : 3 ans.


En raison de la situation politique Ivoirienne en 2011, le projet a subi quelques modifications.


Pilotage  : Association Internationale des Maires Francophones (AIMF).


Partenaires  :

  • Nationaux : Association des Municipalités du Burkina Faso (AMBF), Association des Régions du Burkina Faso (ARBF), Ville de Ouagadougou.
  • Internationaux : Assemblée des Districts et Départements de Côte d’Ivoire (ADDCI), Cités Unies France (CUF), Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI), Université des Collectivités Locales (UCL-Côte d’Ivoire).


Bénéficiaires  : Les élus et cadres des autorités locales du Burkina Faso et de Côte d’Ivoire :

  • 15 collectivités locales en Côte d’Ivoire : Villes de Abengourou, Bondoukou, Bouaké, Daloa, Korhogo, Man, Odienné, San Pédro ; districs de Yamoussoukro ; départements de Abengourou, Aboisso, Bouaké, Gagnoa, Korhogo, San Pedro+Abidjan.
  • 15 collectivités locales du Burkina Faso : 7 régions et leur 7 chef-lieu : Banfora-Région Cascades, Dédougou-Région Boucle du Mouhoun, Koudougou-Région Centre-Ouest, Ouagadougou-Région Centre, Ouahigouya-Région Nord, Tenkodogo-Région Centre-Est et la ville de Yako.


Les élus et cadres des associations nationales représentatives de l’ensemble des collectivités locales dans les deux pays : ADDCI et UVICOCI (Côte d’Ivoire) et AMBF et ARBF (Burkina Faso).


Les autorités locales européennes, les représentants de la société civile dans les collectivités concernées, les représentants des administrations de tutelle, les associations nationales des collectivités locales des pays de la zone UEMOA (Association des Municipalités du Mali, Association des Maires du Sénégal, Union des communes du Togo, Association Nationale des Communes du Bénin, Association des Municipalités du Niger).


Télécharger la fiche-synthèse du projet !

 
 
Partenaires

 
Nous sommes membre de ...